PEN SPINNING WORLD faire tourner un stylo n'a jamais été aussi simple ! La méthode proposée a été étudiée pour être accessible à tout le monde !

Nomenclature 2.0

 

 

Lorsque l’on souhaite décrire un link à l’écrit, tous les éléments nous le permettent, généralement.

 

La nomenclature est telle que nous pouvons décrire exactement où se situe le stylo par rapport à tel doigt,

contourne-t-il un doigt, est-il lui-même contourné par un doigt ou bien est-il géré par un mouvement de poignet, etc, etc…

 

 

Mais il y a parfois des links très personnalisés de votre part qui mettent au défi la nomenclature basique traditionnelle.

 

Il peut donc, pour certains cas, devenir compliqué de décrire quelque chose de très spécifique

à moins d’appliquer une méthode qui a fait ses preuves, qui décrit de manière très détaillée, le déplacement du stylo.

 

 

Imaginez… vous êtes en train de rédiger votre tout dernier combo fraîchement filmé que vous vous apprêtez à uploader sur Youtube…

 

Or, lors de votre rédaction, vous vous rendez compte qu’à un moment du combo,

vous avez démarré un pass normal 34, le stylo reste en 34, en-dessous du majeur et au-dessus de l’index, tout en même temps !

Et là, vous faites une espèce de charge et le stylo s’enfuit à l’aide du pouce…

 

 

Alors… représentatif ou pas..? x)

 

 

Et je n’exagère pas, ce type de description a vécu son temps durant des générations

avant qu’une méthode permette enfin de décrire ce genre de trajectoire très personnalisée.

Et, par chance, cette méthode est simple à comprendre et à appliquer. Le plus dur a été de la trouver…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Regardez cette image, c’est la partie du combo que je viens de décrire, vous auriez fait mieux ?

 

Avouez que ça ne paraît pas simple à mettre à l’écrit en un minimum de mots, contrairement à un combo classique.

 

Alors, vous faites un Pass démarrant de 34 et, comme nous l’avons dit, on fait ensuite une charge avec tous les doigts, une charge 1234.

 

C’est très joli de dire « charge 1234 », mais quelle charge 1234 ?!

 

 

 

                                                                                                     Celle-là ?

 

 

 

 

 

Celle-là ?

 

 

 

                                                                                                                                                                                    Celle-là ?

 

 

 

 

 

                                                                               ?                                  ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                 Celle-là ?

 

 

 

 

Celle qui nous intéresse, c’est une charge 13.42 ou 42.13, comme vous voulez !

 

En réalité, on note les doigts dans l’ordre défini par un sens de rotation,

le sens horaire pour les droitiers ou le sens anti-horaire pour les gauchers, le sens d’un pass normal, quoi.

 

Et on utilise un point qui sépare les chiffres, c’est le stylo qui sépare les doigts. ;)

 

Sur la première photo, le stylo sépare l’index et l’annulaire d’un côté par rapport au majeur et l’auriculaire de l’autre.

 

Ce qui nous donne 13.42 ou 42.13, c’est la même chose, les doigts étant mis à l’écrit en fonction du sens d’une rotation,

on est libre de commencer par le haut comme par le bas.

 

Si ça avait été l’inverse,

donc l’index et l’annulaire placés au-dessus du stylo qui les sépare du majeur et de l’auriculaire placés en-dessous,

ça nous donnerait 24.31 ou 31.24 selon l’ordre dans lequel on commence à compter les doigts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ARTICLE À COMPLÉTER : PARLER EN EXEMPLE D’UNE FIGURE SIMPLE ET CONNUE ET D’UN EXEMPLE Où UN DOIGT A UN RÔLE IMPORTANT

MAIS NE SE SITUE D’AUCUN CÔTÉ DU STYLO, GENRE LE SONIC,

TROUVER UN HYBRID OU UN COMBO QUI AURAIT ÉTÉ DIFFICILEMENT BREAKDONNABLE SANS CETTE MÉTHODE

INSISTER SUR LE FAIT QUE LE BESOIN DE CETTE MÉTHODE EST TRÈS OCCASIONNELLE, IL FAUT LA CONNAÎTRE SEULEMENT

POUR AU CAS Où ON A BESOIN DE DÉCRIRE QUELQUE CHOSE DE TRÈS SPÉCIFIQUE D’UN COMBO.

 

 

 

 

 

 

[CONCEPT] Le Continous

Vous souvenez-vous de ce ML très pratique que l’on a vu pour le concept de l’opposed ?

 

 

 

Le MotionLess Seasick est le fameux trick à dissimuler dans nos FL continous tricks !

 

 

Le Seasick, lui, est à dissimuler entre deux mêmes arounds non fingerless.

 

 

 

 

 

 

 

Bref, les Seasick nous permettent d’enchaîner à répétition nos arounds.

 

 

 

Tout est détaillé dans ce tuto !

[CONCEPT] Le Mirror

Qu’est-ce que le mirror ?

 

C’est l’inverse reverse d’un trick.

 

En effet, quand on se regarde dans un miroir, on contemple son propre inverse reverse ou son propre reflet, tout simplement.^^

 

Inverse parce qu’on se voit de(puis) l’autre côté

et reverse parce que si vous vous déplacez sur la gauche, votre reflet aussi, mais de son point de vu, c’est à droite…

 

 

 

En pen spinning, nous voyons ci-dessous le Middletap ainsi que son mirror : l’inverse Middletap reverse

L’un est le mirror de l’autre, l’autre est le mirror de l’un.

Pourquoi est-ce que je parle d’une telle notion ?

 

 

 

– Parce qu’au même titre que l’inverse, ce concept peut vous donner des idées.

   Parfois on cherche à faire l’inverse d’un trick ou d’un link mais on peut tout aussi chercher à en faire : l’inverse reverse.

 

 

– Ça peut également nous ouvrir l’esprit quant à la conception du pen spinning,

  on peut voir, ci-dessous, le Sonic reverse ainsi que l’inverse Sonic, ils sont mirrored l’un pour l’autre.

 

 

– Cette notion nous a même permis de découvrir le mirror du Taparound et du Taparound reverse !

– Et, enfin, ça permet de la clarté au niveau du breakdown des hybrids !

   En effet, il y a eu une polémique au temps où certains pen spinners souhaitaient faire le reverse de ce link :

 

 

                                           Twisted Pass 34-23 ~ Sonic 23-12

   Son reverse est bien sûr :    Sonic reverse 12-23 ~ Twisted Pass reverse 23-34

 

 

  Sauf que certains ne pouvaient pas admettre que l’on commence un link en reverse par un trick différent,

  en l’occurrence, par un Sonic alors que l’on a commencé le link dans le sens normal par un Twisted Pass.

 

 

  C’est là que la notion de mirror intervient, c’est l’inverse reverse qu’ils souhaitaient, en réalité, faire.

  Soit : Twisted Pass reverse 12-23 ~ Sonic reverse 23-34  et ainsi, commencer par le même trick de départ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[CONCEPT] LE 1p2h

 

 

1 pen 2 hands, on a deux mains, non ? Alors autant en profiter !

 

 

L’autre main sert surtout à seconder la première pour ramasser le stylo… voilà.

 

 

 

Et dans la pratique, la seconde main peut :

 

– compléter la première (faire un trick à l’aide de doigts des deux mains en même temps),

– faire vivre un combo (tout comme sa voisine),

– occasionner un transfert (passer d’une main à l’autre).

 

 

Je ferai des GIF pour illustrer le premier point (ou tiret), c’est bête mais c’est en rédigeant sur l’instant que je me suis rappelé de cette idée…

 

Pour le second point, il s’agit là de faire un combo, tout simplement, malgré le fait que ce n’est pas votre grande championne !

 

 

 

 

En ce qui concerne l’idée d’occasionner un transfert, les possibilités sont infinies !

Voici quelques exemples :

 

 

 

 

 

Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, Suivant

Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, Suivant